Généalo-thérapie


Afin d'avoir une réponse à tout, scientifique ou non, recherchent sans cesse des techniques qui pourraient aider à trouver ou à fabriquer une solution à un désordre. La première question est de comprendre la signification du mot désordre. Je pourrais aussi l'appeler une alerte ou un mal-être qui pourrait mener les forces d'équilibre naturel à tout reposer à plat par une chute indésirée. La psychologie de "l'écoute" et de " l'attente que le travail se fasse tout seul ", semble révolue. Depuis plusieurs années, les thérapeutes affûtés par l'intérêt qu'ils portent à leurs clients, analysent ouvertement leurs techniques, qui stagnent malgré la synergie révolutionnaire des découvertes accélérées par l'IRM. L'hypnose change d'étagère pour intégrer les locaux professionnels de psychologie et hôpitaux réputés. La PNL fait ses preuves et sera, je n'en doute pas un instant, un apprentissage indispensable qui sera enseigné dans les universités comme d'autres sciences parallèles, peu reconnues par les scientifiques, comme la physique quantique. Je vous parle bien de la science qui a obtenu le prix Nobel de physique cette année 2013, pour la découverte du Boson de Higgs. Une autre technique , l'EMDR, encore inexpliqué scientifiquement, fait aussi pourtant partie de la littérature scientifique qui prouve, d'après le neuropsychiatre le Dr David Servan-Schreiber, que ses résultats de 80% de réussite sont égaux à ceux des antibiotiques. De nombreuses découvertes ne sont pas encore officialisées et estampillées "science" mais révolutionnent la vie de nombreuses personnes, sans pouvoir intellectualiser, pour le moment, leur fonctionnement.Parmi ces nouvelles techniques, les psychologues utilisent la psychogénéalogie. Joli mot n'est-ce pas, qui contient psycho, donc très sérieux et scientifique. J'imagine Freud survolant le sujet laissant à Jung approfondir que le conscient et inconscient ne se limitent pas à l'individu propre, mais existent également dans le groupe, donc la famille. Jung distingue plusieurs niveaux: l'inconscient collectif de l'espèce humaine, qui appartient tout un chacun, comme l'instinct de survie. Puis l'inconscient collectif de groupe qui définit notre ethnie et culture suivant l'environnement et tout ce qui est attaché. Le troisième inconscient collectif sera familial transmis de génération en génération. En 1913, Jung écrit dans "Psychologie de l'inconscient" : "J'affirme la transmission héréditaire de la capacité d'évoquer tel ou tel élément du patrimoine représentatif, ce qui signifie non seulement qu'un certain nombre d'éléments sont "individualisés", c'est-à-dire qu'ils appartiennent à une famille spécifique, mais en outre viennent en héritage avec notre patrimoine génétique et se transmettent donc de génération en génération". Je ne vous ferai pas la liste des hommes et des femmes qui ont été à la source de la psychogénéalogie. Vous pourrez en apprendre beaucoup plus grâce à différents ouvrages tel que "Voyage au pays des aïeux" de Maria-Dolorès Sanchez & Xavier Cornette de Saint Cyr, entre autres.Donc Psycho, c'est fait, il manque généalogie. Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer votre arbre familial en dessinant la lignée qui représente votre histoire et celle de vos ancêtres.La psychogénéalogie est donc l'incarnation de la vie de vos ancêtres à l'intérieur de vos cellules et de votre ADN. Il est prouvé génétiquement, l'hérédité biologique et physique entre individus de même famille. Il est possible d'expliquer le parallèle de sensibilité, d'orientations et de récurrence d'actions après plusieurs générations. Il n'est pas incohérent de donner une raison à un état inexpliqué par la médecine et la science comportementale, en trouvant les racines dans le comportement de nos ancêtres qui n'auraient pas résolu leurs problèmes. Une instabilité, abus, colère ou mal-être serait expliqué dans l'inconscient collectif. Pourquoi pas, après tout. Des exemples, il y en a beaucoup, avec des explications à la freudienne, qui donnent plus mal à la tête qu'une réponse évidente.Je vais parler de ce que je connais, de ce que j'ai vécu. L'instabilité faisait partie de ma vie depuis tant d'années et puis j'ai immigré au Canada il y a deux ans, pour trouver petit à petit un calme et une sérénité qui m'avait tant manqué. Pourquoi? Je n'en avais aucune idée, car mon changement de vie avec ma famille n'était pas un simple changement de rue dans le même quartier. Il y a très peu de temps, j'ai eu une de mes tantes sur Skype qui m'a révélé que mon grand-père, après avoir combattu le général Franco pendant la guerre d'Espagne, s'était réfugié en France. Très peu de temps après, il avait obtenu des papiers officiels pour immigrer au Canada comme résident permanent... Ma grand-mère ne voulait pas affronter le froid, ils étaient donc restés dans l’hexagone... Est-ce qu'apprendre cette partie de l'histoire de mes aïeuls apporte la solution à un état passé? Je ne sais pas si c'est la raison, mais c'est une solution qui me convient et m'équilibre. Alors, généalo-thérapie, thérapie scientifique qui aura une reconnaissance littéraire ou pas? Est-ce important... c'est le résultat qui compte, non? Ce que le cerveau regarde... il le vit et l'accepte...Faites donc confiance à la partie qui sait.

Emmanuel

#hypnose #coach #développementpersonnel #hypnothérapie #hypnothérapeute #hypnologue #québec

6 vues

Cognition Académie accréditée par :

RevenuQuébec.svg.png
société dentaire du Québec.png
RITMA_Logo-1.jpg
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon

​© 2013 Emmanuel Sabouret

  Tous droits réservés

  www.cognition-academie.com

© 2018 Cognition Académie 

École de formation en communication d'impact

Outil d'hypnose conversationnelle et de PNL