Être thérapeute


Le monde est fou. Depuis 1956, date de l’invention de la télécommande, l’accélération du monde « zappette » a trouvé son apogée dans les années 90 et n’est jamais redescendue.Tout doit aller vite, très vite, et si ce n’est pas le cas, l’homme change de chaîne et passe à autre chose. L’humanité accélère et tourne comme une toupie. La synergie engendrée par la modernisation affole la biologie humaine. La science avance à pas de géant et la fiction devient rapidement réalité.Les sciences dites parallèles, les métaphysiques, montrées du doigt, passent dans la lumière, entrainées par les découvertes récentes de la physique quantique. Le monde du « tout est vibration » secoue la science et donne une autre vision de notre structure biologique et cognitive. Le Boson de Higgs, reconnu en février 2013, prouve que toutes existences perçues par l’œil ou non sont reliées.Le vide n’existant pas, les ondes cérébrales, électriques, émettent des vibrations en direction des récepteurs de nos organes, et de tout ce qui nous entoure. Les ondes du micro-ondes, la pollution atmosphérique ou cérébrale transforme l’être vivant sans qu’il s’en aperçoive. Aujourd’hui, les hommes sont conscients d’une partie de leurs capacités, de pouvoir gérer leur existence et leurs désirs s’affirment. Ils deviennent conscients de ce qui ne leur convient plus. Les médias sociaux propulsés par l’internet drainent moult histoires romancées ou non, sur les miracles résultant des thérapies brèves. Descartes serait aujourd’hui éberlué de réaliser scientifiquement que le corps dépend de l’esprit, l’âme, l’intelligence, nommez-le comme vous le désirez.Nous avons la chance de vivre une époque où l’être humain n’hésite pas à remettre en cause des réalités scientifiques antérieures. Le fait de comprendre que l’individu est le seul créateur de ses limites est un gouffre finalement franchissable.De nouvelles maladies voient le jour et la structuration des Ordres scientifiques et psychologiques doit s’organiser rapidement. Les pathologies s’enchaînent et le moindre changement de comportement physique ou psychique est analysé, répertorié, nommé et référencé. Il faut aller vite et il n’est plus question d’attendre et de voir une apparition bénigne, disparaître aussi rapidement qu’elle est apparue. La réponse doit être ici et maintenant.Le fait de nommer un trouble devient un soulagement quelle que soit la gravité. J’ai même entendu une cliente m’exprimer son soulagement lorsque son médecin lui a annoncé que ses malaises étaient dus à un cancer… Tout doit aller vite, être détecté rapidement et résolu dans la foulée. Les changements d’état d’esprit, la communication pousse la compréhension à aller chercher la simplicité dans la complexité et figurez-vous … cela fonctionne !!!Le 21e siècle n’a rien inventé, mais simplement pris le temps de modéliser ce qui existe depuis toujours et d’accepter la résultante des processus.Après des formations certifiées et reconnues, des spécialistes du comportement et de l’observation, ayant acquis des techniques approuvées, peuvent apporter rapidement des outils et des pistes de solutions qui permettent aux clients d’agir et de réagir immédiatement dans un nouvel apprentissage sur leur propre comportement. Ces spécialistes, c’est vous, c’est nous, alors soyez fiers et curieux d’élargir vos connaissances et de guider en toute humilité la nouvelle ère cognitive qui s’offre à nous.Alors... faîtes attention à la partie qui sait...

Emmanuel

#hypnose #coach #développementpersonnel #hypnothérapie #hypnothérapeute #hypnologue #québec

2 vues

Cognition Académie accréditée par :

RevenuQuébec.svg.png
société dentaire du Québec.png
RITMA_Logo-1.jpg
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon

​© 2013 Emmanuel Sabouret

  Tous droits réservés

  www.cognition-academie.com

© 2018 Cognition Académie 

École de formation en communication d'impact

Outil d'hypnose conversationnelle et de PNL