Rechercher

Faire confiance à la partie qui sait... Lâcher prise


Depuis la création, notre cerveau est une immense source de données, qui a chaque seconde fait le lien entre tous les apprentissages, qui intègre chaque seconde.


Imaginez 100 milliards de neurones, qui se lient entre eux pour déterminer à chacun, une stratégie et un comportement, qui sera le rôle de son existence et qui va évoluer avec le changement.

Une partie des neurones va s’occuper de vous faire savoir que l’organisme à faim, une autre s’occupe de la digestion, une autre que vous avez soif et peut être de votre rythme cardiaque, et puis d’autre de votre système immunitaire, de marcher, de parler de pouvoir entendre, de pouvoir analyser ou de ressentir.

Lorsque vous faites une action, la ou les parties de vos apprentissages vont faire les liens, pour atteindre l’objectif, que vous vous êtes donné, au mieux pour vous, et au plus simple avec tous les apprentissages du moment.

Lorsque vous vous déplacez, vous ne réfléchissez pas à lever pied droit pied gauche, ou, pied gauche pied droit, lever ou contracter les muscles des cuisses, ça se fait tout seul et vous pouvez faire totalement confiance à cette partie qui sait.

Maintenant, lorsque vous avez déterminé un objectif, quel que soit l’objectif, pris le temps de l’éclaircir, de retirer toute subjectivité pour le rendre réel et concret, vous savez que tout processus à mettre en place, est une multitude de liens de toutes vos connaissances, qu’il faut laisser s’exprimer avec toutes leurs qualités. Surtout sans vouloir les interpréter avec votre conscient et votre égo, pour leur donner simplement toutes leurs chances en retirant toutes limites qui pourraient être dépassées.

C’est maintenant à cet instant-là qu’il faut faire confiance à cette partie qui sait, lâcher prise et se laisser guider.

Imaginez un matin, un après-midi, quelle que soit l’heure de la journée, un ami qui vous appelle. Il passe vous prendre. Il veut juste aller se promener, faire les magasins. Vous ne lui demandez même pas où il veut aller. Vous êtes juste là à l’attendre.

Il arrive avec sa voiture, vous montez, et vous partez. Vous ne savez même pas dans quels magasins vous allez aller. Vous n’avez aucune idée où vous allez vous rendre. Vous le suivez simplement en sautant de magasin en magasin, en essayant des vêtements, en touchant des bibelots. Vous ne faites que parler. Parlez comme si vous étiez totalement centré avec lui. Puis avec une totale confiance, vous repartez, remontez dans la voiture. Vous partez dans d’autres quartiers, d’autres grandes surfaces, vous ne faites que vous promener, avec lui sans lui poser de question simplement en étant avec lui. Puis le soir, vous rentrez après quelques heures, un après-midi, une journée, vous enlevez vos chaussures, vous enlevez votre blouson en étant un peu fatigué, mais tellement heureux du moment que vous avez passé. Et là maintenant vous vous arrêtez pour vous dire :

…je n’ai rien acheté, et est-ce qu’il a acheté quelque chose ? Je ne me souviens même pas si l’on a essayé quelque chose ou qui on a rencontré. Nous étions juste là tous les deux à profiter du moment.

C’est ça lâcher prise, ne pas se poser de question, avoir une totale confiance en la partie qui nous accompagne.

Surtout, surtout la prochaine fois que vous aurez besoin de lâcher prise, surtout ne vous demandez pas quelle partie va vous accompagner, mais faites-lui simplement confiance…

Emmanuel


27 vues

Accréditations Emmanuel Sabouret et Cognition Académie :

- Revenu Québec

- Emploi et Développement social Canada

- Société Dentaire de Québec

- RITMA

- SICPNL

contact - Emmanuel Sabouret.png
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon

​© 2013 Emmanuel Sabouret

  Tous droits réservés

  www.cognition-academie.com