Messmer et hypnothérapie



Si la psychologie est à Freud Charcot et ses acolytes, beaucoup pense que l’hypnose est à Messmer. Je parle du Messmer avec deux S, celui du 21e siècle qui fait faire la poule à des personnes qui désirent faire « cette poule » en montant sur scène.

Que c’est triste, triste et encore triste à notre époque, d’avoir cette vision. Avoir peur de l’hypnose c'est avoir peur de soi.

La seule personne qui est capable de prendre le pouvoir sur vous ce n’est que vous même !!!

L’hypnose n’existe pas, seule l’autohypnose existe comme je l’ai dit mainte fois.

L’hypnose, c’est reprendre le pouvoir sur le pouvoir inconscient qui vous hypnotise toute la journée.

Prendre contact avec ce qui fait ce que vous êtes tous les jours à chaque instant (l’inconscient), c’est rendre conscient des stratégies inconscientes, et de les modifier afin d’atteindre vos désirs qui vous paraissent irréalisables, puisque votre inconscient a enregistré que ce n’était pas pour vous.

Alors :

  • Oui l’autohypnose permet de changer sa perception.

  • Oui c’est magique, oui c’est votre magie qui opère et non celle du praticien.

  • Oui cela peut aller très vite, non il n’y a pas de « en général ».

  • Oui la répétition est nécessaire pour installer un programme inconscient.

  • Oui cela peut s’intégrer en une séance ou peut être plusieurs.

  • Oui l’intention dans le changement ne doit pas avoir de limites et non la personne n’est pas simplement spectatrice de son changement, son engagement est primordial.

  • Non « on » n’essaie pas l’hypnose, mais « on » la vit comme une évidence que l’IRM et l’électroencéphalogramme démontrent aujourd’hui.

Ce qui est le plus curieux, c’est d’entendre la personne se livrer aux anges, archanges, esprits, univers, comme une déresponsabilisation d’une société qui ne veut pas s’engager dans l’effort.

Remettre à l’autre ses responsabilités et se dire que si cela ne se fait pas, ce n’est pas de sa faute, c’est comme ne pas jouer au loto et se plaindre de ne pas gagner.

L’autohypnose permet de retirer les masques que l’ego place devant son miroir, pour garder un inconfort dans le confort.

Regarder une autre réalité sans jugement, c’est percevoir le changement d’un confort à portée de main.

Le miracle de l’hypnose en une séance peut exister, mais changer un programme installé au plus profond de votre cerveau depuis plusieurs années, peut demander un peu plus, facilement, en déterminant son objectif, en le vivant par les sens et en laissant faire… la partie qui sait.

Emmanuel


0 vue

Cognition Académie accréditée par :

RevenuQuébec.svg.png
société dentaire du Québec.png
RITMA_Logo-1.jpg
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon

​© 2013 Emmanuel Sabouret

  Tous droits réservés

  www.cognition-academie.com

© 2018 Cognition Académie 

École de formation en communication d'impact

Outil d'hypnose conversationnelle et de PNL