UA-39153264-1
top of page

Merci de vous être abonné !

Abonnez-vous au blog, c'est gratuit !

Effacer - métaphore hypnotique - hypnose conversationnelle

Métaphore - Chronique hypnose conversationnelle, inspirée des faits du jour… ou pas… :

- 2 juillet 2022

Appropriez cette chronique à votre vie passée ou présente.



« Vas-y, frotte mon gars ! »


La grosse éponge dans ma main tente d’effacer le passage du temps sur le mur de la salle de bain. Je ne sais pas vous, mais je n’accepte pas qu’un autre que moi imprime la noirceur dans mon existence.

Le chauffage électrique est responsable de cette poussière déposée sur la peinture claire.


Je pourrais peindre sans laver, recouvrir ce qui existe, lâchement, pour le faire disparaitre comme s’il n’avait jamais existé.

Ce serait comme mettre du déodorant sans prendre de douche, renier une erreur sans en prendre conscience, tromper et le nier si profondément, que l’on finirait par l’accepter comme une normalité.


Je dépose ma lavette et observe le film qui se déroule sur la peinture sous mes yeux.


Mon histoire que je ne peux renier, mais juste accepter. Aucune découverte n’a été faite sans erreurs, essai et recommencer. Chaque étape m’a construite et permis d’agrandir ma zone d’expérience.

Effacer pour oublier mes douleurs, c’est rejeter une partie de moi, d’épreuves, d’apprentissage et de sagesse. Ce ne serait plus ce que je suis, mais ce que je pense que je devrais être.


Laver ce mur permet de traiter des émotions, les remettre à leur place. Je les regarde et je souris. Je revois toutes les réactions, les sauts d’humeur et j’entends les mots, que j’ai regrettés. Je perçois en même celui que j’étais dans ces moments-là, avec ses souffrances et ses besoins.

La compassion m’envahit pour cet enfant, cet ado, ce jeune homme que j’étais, car maintenant, je sais que je ne serais pas celui que je suis sans lui.



Assumer son expérience


La poussière que je viens de retirer, je ne l’ai pas supprimé, mais classé. Elle me fait accepter que je ne traverse pas le temps. Le temps passe comme un fil qui se déroule avec ses nœuds, comme un casse-tête qu’il faut résoudre avant de continuer son chemin.


Des zones sèchent apparaissent déjà sur la cloison face à moi. Je suis serein à l’intérieur, prêt à passer à la pièce à côté.


Faites confiance à la partie qui sait…

Emmanuel




👉🏽 Vous avez aimé !

👍 Partagez ! 🥰




Hypnologue - Consultation à Montréal (à Québec jusqu'au 22 juillet 2022)

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page