UA-39153264-1
top of page

Merci de vous être abonné !

Abonnez-vous au blog, c'est gratuit !

Le virtuel, un outil qui a le mérite d'exister !

Depuis une année que nous sommes confrontés à la distanciation sociale, l’ère de la virtualité a explosé.


Nous avons gagné 10 ans dans le développement des réunions virtuelles à cause ou grâce à la pandémie. 🤨


Il a été nécessaire que je revoie mes croyances qui pouvaient laisser penser, il y a quelque temps, que ce ne serait pas possible de le faire, ou que le résultat serait moindre en vidéo interactive.


J’ai donc changé mes habitudes, revu 🧐 ma façon de travailler, testé les consultations en ligne, changé mes protocoles pour me rendre à l’évidence… Tout est possible, si l’on se donne la chance d’ouvrir les possibilités, d’observer les changements et de s’adapter. 🤝








Adaptation


Comme j’aime à le dire, nous ne sommes pas tous égaux dans l’adversité. De même, le temps d’adaptation, la sortie de sa zone de confort est bien différent d’une personne à l’autre.


J’entends certains d’entre vous me dire « oui, mais, toi le français 🇫🇷». Je sais que je suis français, bientôt citoyen canadien 🇨🇦, mais je garde en tête que mon emblème de naissance est le coq 🐓, et que c’est le seul animal capable de chanter les deux pieds dans le purin. Et comme pour beaucoup ce n’est pas que les pieds qui s’enfoncent dû à la situation.


En étant acculé par les obligations sanitaires 🏥, le précipice qui s’est ouvert face à nous laissait le choix aux travailleurs autonomes soit de plier l’entreprise et de passer à autre chose, ou de se réinventer.


J’ai fait le choix de m’autoriser à me réinventer dans une formule que je n’osais imaginer il y a quelques années.


Faire des consultations en ligne peut poser un frein à une partie de la population qui réclame de « La chaleur humaine ». 🥰


Et pourtant, une consultation donnée par un professionnel n’a rien de chaleureux même en thérapie. Une problématique émotionnelle possède la solution dans l’observation du besoin, qui cause le problème. L’opérateur est celui qui pose les bonnes questions dans une linguistique suggestive, et qui crée un état de transe et d’ouverture au consultant 🤒.


En présentiel, les mesures sanitaires imposent une distanciation sociale et le port du masque s’il y a des déplacements.


Alors, laissez-moi un instant pour comprendre où se situe la chaleur humaine dans de telles circonstances.


Il s’agirait de réfléchir sur la croyance et la nécessité d’être dans la même pièce que le client, pour trouver la solution que lui seul possède. 🧠 C’est comme si votre amie voulait savoir si elle a une pièce de monnaie dans sa poche et que ce soit à vous de mettre votre main dans sa poche pour le vérifier.






Présentiel


Nous sommes des êtres humains et le besoin de contact pour notre survie a déjà été moult fois démontré dans la recherche et la littérature scientifique. 📖


Suivant votre carte de fonctionnement cognitive, vous aurez plus ou moins besoin de contact kinesthésique externe pour vous accompagner dans votre évolution.

Il est bien entendu possible pour un opérateur de percevoir l’émotion du client sur un écran, en l’écoutant ou en observant son langage non verbal.


Vous avez d’ailleurs tous déjà pu voir quelqu’un sourire, alors que vous l’avez juste en audio au téléphone 📞.


Le présentiel est souvent perçu dans le milieu d’accompagnement, comme un argument intrinsèque de sécurité pour le client. Il le nomme d’ailleurs en disant :

« Je préfère vous voir au bureau. » 🏢


Je leur explique que le processus est le même en visio et ils répondent : 🖥

« Oui, mais je ne sais pas pourquoi je préfère au bureau »


On peut imaginer un enfant bercé dans les bras d’un parent aimant, qui réconforte sa progéniture et lui apporte toute la compassion qui lui est nécessaire.


Je me vois bien avec un client de 40 ans de 80 kilos sur les genoux à lui caresser la tête en lui chantant une berceuse… 🥰


En même temps, je comprends et j’accepte la demande de ce besoin d’être sans cesse rassuré, en acceptant encore des consultations au bureau.








Les avantages





Il y a quand même de nombreux avantages aux visioconférences interactives : 🏅


J’ai pu observer que mes clients s’investissaient beaucoup plus dans leur demande et attendent moins que je fasse le travail pour eux.

  • Cela permet d’accepter une clientèle qui était trop loin pour consulter.

  • Les déplacements ne sont plus nécessaires et le gain de temps pour les deux parties n’est pas négligeable.

  • Le confort, et bien d’autres choses encore.


Lorsque je me rappelle d’une époque où il n’existait que les téléphones fixes ou publics pour pouvoir communiquer avec ma famille et mes amis, et que je pouvais passer 6 mois à un an avant de les voir, je me dis que la visioconférence a le mérite d’exister.


C’est comme avoir un petit balcon dans son appartement dans une grande ville… cela ne vaut pas une terrasse, mais quel bonheur de pouvoir en profiter. Demandez à ceux qui vivent dans leurs quelques pièces depuis un an, confinés, sans jardin ou extérieur, demandez-leur le plaisir qu’ils auraient d’avoir ce balcon. 🏖


Les écrans


Ce qui me frappe dans le rejet de la visioconférence est le rejet de la population face aux écrans. Prenez le temps de regarder la moyenne que vous passez par jour sur les réseaux sociaux, à magasiner un objet ou à faire des jeux en ligne. Qu’est-ce qui fait que ces comportements acceptent encore les écrans ?


Est-ce vraiment l’écran qui vous dérange ?
Est-ce un argument pour ne pas faire cette visioconférence qui ne vous intéresse pas ?

Les études et recherches disent qu’un adulte passe en moyenne 34 ans de vie sur les écrans. Il serait intéressant de comprendre ce qui est le plus recherché sur la toile; Candy Crush, le meilleur site de conspirationnisme ou YouPorn... 🥵





Un outil


Commencez par dissocier les raisons qui vous demandent de vous servir de cette technologie.


Cela peut-être une façon de joindre votre famille régulièrement. Pourquoi s'en priver ?



Nous allons sortir de cette situation pandémique et les contacts seront de nouveau possibles.

Vous retrouverez après un certain temps d’adaptation la chaleur humaine. Il sera nécessaire de réapprendre le contact d’une main sur la sienne ou d’une accolade.


Professionnellement, le pas de géant qui a été fait dans la communication virtuelle est là pour rester. Bien entendu, une nouvelle organisation dans les entreprises sera nécessaire afin de combler le besoin humain du contact par le présentiel. 👫


Une consultation dans l’accompagnement émotionnel ou un entretien sont des expériences où le travail est une réflexion et un apprentissage qui appartient au consultant. Le contexte professionnel reste très marqué dans ces situations. Cette démarche en visioconférence personnelle peut être activée avec les mêmes résultats qu’en présentiel. Attention, je ne m’aventure pas dans les cas d’urgence ou pathologiques. Je ne m’immisce pas dans les rôles de psychologie ou psychiatrie, je n’en ai pas les compétences ni les outils. 🛠


Il va donc être nécessaire de s’interroger sur la nécessité du présentiel suivant chaque cas. Il va être aussi important que la population se questionne sur son réel besoin d’être en présentiel et des avantages qu’elle peut en tirer.


Les professionnels s’adaptent déjà aujourd’hui. Certains reviendront à l’exclusivité d’un bureau en présentiel, d’autres porteront tout leur focus sur le virtuel et d’autres comme moi, passerons à l’hybride.


Nous sommes tous des exceptions et nous ne pouvons pas répondre à toutes les exceptions.


Je vous remercie de m’avoir lu ou visionné; laissez une trace de votre passage sur cette chronique et faites le savoir, mon côté virtuel en sera flatté.



Faites confiance à la partie qui sait…


Emmanuel

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Et si ?

bottom of page